logo-natura---blanc

VALORISATION PAR COMPOSTAGE
DES DÉCHETS ORGANIQUES

 

EN SAVOIR PLUS

 

 

 NOTRE MÉTIER

NATURA VERDE PROPOSE
DES SOLUTIONS LOCALES DE VALORISATION DES DÉCHETS ORGANIQUES 

(DÉCHETS VERTS, MATIÈRES AGRONOMIQUES ISSUES DU TRAITEMENT DES EAUX, DÉCHETS INDUSTRIELS, DÉCHETS AGROALIMENTAIRES, BOUES D’ÉPURATION, FRACTIONS FERMENTESCIBLES…).

Une relation de confiance
Forts de notre proximité, nous inscrivons notre professionnalisme dans le cadre d’une relation de confiance avec nos partenaires. La pérennité de cette filière est conditionnée par la mise en œuvre d’une politique de qualité à laquelle nous participons activement.

Nous garantissons la traçabilité et la transparence dans chacune des étapes du compostage. Au-delà d’une logique simpliste d’élimination d’un déchet et d’une agriculture réceptrice de matières, nous affirmons notre position d’acteurs dans la maîtrise de la qualité de production d’amendements organiques.

Les atouts du compostage
Le compostage est un traitement biologique des déchets organiques. Il permet l’élaboration d’un amendement de qualité qui répond aux besoins de nos terres agricoles. C’est une solution efficace pour résorber le déficit en matières organiques des sols.

De plus, le compost contient des éléments fertilisants qui sont apportés en substitution d’engrais chimiques. Natura Verde Meuse améliore ainsi le bilan énergétique lié à la fabrication et à la distribution d’amendements organiques, tout en participant à la préservation de la qualité de l’eau.

spacer

spacer

spacer

spacer

spacer

40
CAMIONS
PAR SEMAINE
6000
SURFACE PLATEFORME
DE COMPOSTAGE (m2)
1300
VOLUME BASSINS DE RÉTENTION (m3)
3000
TONNES DE COMPOST
PAR AN

NOTRE DÉMARCHE

NOTRE EXIGENCE PREMIÈRE : GARANTIR A NOS CLIENTS UNE PRESTATION IRRÉPROCHABLE,
DES SOLUTIONS TECHNIQUES À COÛT MAÎTRISÉ ET UN COMPOST DE QUALITÉ.

 

Conformité
Nous exerçons notre activité sur une compostière conforme aux exigences réglementaires en vigueur (plateforme imperméabilisée, bassin de récupération des lixiviats,…).

Traçabilité
Des exigences sur les produits entrants ainsi qu’une configuration assurant la traçabilité des matières organiques, permettent la fabrication d’un compost de qualité, conforme à la norme
NFU 44-095.

Suivi
Du mélange au criblage en passant par la fermentation et la maturation, le suivi des phases de compostage assure l’hygiénisation et l’innocuité du compost produit.

Valorisation
Nous réalisons un suivi analytique complet destiné à caractériser le compost, et fournissons ainsi au producteur une garantie de valorisation maîtrisée.

L’amélioration continue de la qualité de nos prestations

Dans le cadre de son amélioration continue,
Natura Verde Meuse n’a de cesse de chercher à optimiser et améliorer son outil de travail,
afin de garantir à ses clients une qualité de prestation irréprochable et une pérennité de la filière.
Pour cela, des investissements réguliers sont entrepris
depuis la création de Natura Verde Meuse

FOIRE AUX QUESTIONS

VOUS AVEZ D’AUTRES QUESTIONS ?

ÉCRIVEZ-NOUS natura-verde-meuse@orange.fr

NOTRE PROCESS

schema-natura01

 

PROCÉDURE D'ACCEPTATION PRÉALABLE

> Quels sont les équipements du site ?

Avant toute entrée de nouveaux déchets, un formulaire de demande d’information préalable à l’admission des déchets est rempli par le responsable du déchet afin de convenir des modalités de traitement des déchets et d’expliciter les responsabilités relatives aux producteurs et aux prestataires. Cette information préalable est renouvelée tous les ans et conservée au moins deux ans par l’exploitant.

> Quels sont les déchets autorisés ?

  • Les matières organiques d’origine animale (fientes, rebus de fabrication de l’industrie agroalimentaire animale…).
  • Les matières organiques d’origine végétale n’ayant pas subi de traitement chimique (déchets verts, rebuts de fabrication de l’industrie agro-alimentaire végétale…).
  • Les huiles et graisses animales.
  • Les graisses et boues de stations d’épurations urbaines et industrielles (papeteries, industries agroalimentaires).
  • Les déchets de restauration.
  • Les déchets provenant de la préparation et de la transformation des aliments.
  • Les fractions fermentescibles des ordures ménagères.
  • Les bois et les chutes de bois non traités et non souilés.

> Quels sont les déchets interdits ?

  • Tous les déchets non explicitement autorisés ci-dessus.
  • Les graisses animales, farines, déchets résultants de la lutte contre l’ESST (encéphalopathie spongiforme subaigüe transmissible) ou susceptible d’être contaminés par l’ATNC ( agent de transmission non conventionnel).
  • Les déchets provenant des unités d’équarissage (rebuts, graisse, boues, résidus de traitement d’eau…).
  • Les déchets verts issus du balayage de voiries.

> Quelles sont les contraintes administratives d’acceptation des boues ?

Chaque producteur qui fait traiter ses boues sur la plateforme de compostage de Natura Verde Meuse a préalablement établi un dossier d’information préalable ou un contrat / convention d’apport. Avant d’admettre un nouveau gisement, le producteur fournit un dossier d’acceptation préalable (traitement préalable, résultats des dernières analyses, quantité des boues à traiter annuellement). La plateforme tient un registre d’entrée dans lequel est indiqué la provenance et la nature des boues, la date de livraison, le poids livré, afin d’en assurer la parfaite traçabilité.
Le suivi analytique des boues se fait en concertation entre le producteur et Natura Verde Meuse :

  • lorsque le suivi est réalisé par le producteur, celui-ci communique dès réception des analyses à Natura Verde Meuse.
  • lorsque le suivi est réalisé par Natura Verde Meuse, nous communiquons les résultats au producteur après réception des analyses.
  • dans les deux cas, les analyses de boues sont réalisées conformément à la norme NFU 44-095.

Les résultats d’analyses sont connus avant la libération du compost.

> Quelles sont les contraintes techniques d’acceptation des boues ?

D’un point de vue technique, les contraintes relatives à la qualité des boues en vue de leur compostage sont liées à leur siccité et à leur structure et à leur « propreté ». Le procédé standard de compostage permet de traiter des boues ayant une siccité minimum de 5 % et au-delà. Les boues et autres entrants doivent être exempts de corps étrangers : cailloux, plastiques, ferrailles, etc….

PROCÉDURE DE RÉCEPTION DES BOUES USÉES

> Comment sont réceptionnées les boues ?

Les boues sont livrées par camions multi-bennes ou semi-remorques. À son arrivée, chaque camion est pesé sur un pont bascule avec mise en mémoire de la première pesée précisant la date et heure d’arrivée, ainsi que le poids d’entrée. A la sortie du camion, le poids de sortie est édité et le ticket de pesée est imprimé en 3 exemplaires (1 pour le transporteur, 1 pour le producteur et 1 pour Natura Verde Meuse). Chaque livraison est accompagnée par un Bordereau de Suivi de Déchets ou Bordereau de Livraison (en ce qui concerne le structurant). Chaque ticket de pesée est agrafé au bordereau référent.

Un registre informatique sous format Excel est tenu à jour au fil des entrées permettant la parfaite traçabilité des entrées.

Les boues subissent un contrôle visuel pour s’assurer de leur conformité.

En cas de conformité, le camion se dirige vers l’aire de déchargement et vide sa benne. Un échantillon de boue est prélevé sur chaque benne puis identifié. L’échantillon est conservé jusqu’à la validation du contrôle d’analyse sur le produit final.

> Que se passe-t-il en cas de non-conformité ?

Natura Verde Meuse se réserve le droit de refuser la livraison.

TRAÇABILITÉ DES BOUES USÉES

> Comment s’organise le compostage des boues ?

Le compostage des boues se fait par lots afin d’assurer la parfaite traçabilité. 2 lots de composts sont produits par an. Chaque lot est individualisé lors de la fabrication et stockage. Un lot de compost de boues est constitué par plusieurs producteurs et plusieurs andains (1 andain par mois).

Chaque andain est identifié pour chaque phase (fermentation, maturation, stockage après criblage).

Au terme de la maturation de chaque lot de compost, un échantillon est réalisé. Un échantillon est conservé pendant 6 mois sur le site d’exploitation, un autre échantillon est envoyé pour analyse selon la norme NFU 44-095 afin de valider la conformité à cette norme.

L’échantillonnage est réalisé selon la méthode des quartiers.

schema-quartiers

> Quel est le système informatique de suivi ?

Registre Entrées : Le registre d’entrée est un fichier Excel qui indique la date, le mois, la nature des boues, l’origine des boues, le transporteur, l’immatriculation du camion, le numéro de BSD, le poids livré, la conformité des boues, la prise d’échantillon, le numéro du lot ainsi que de l’andain.

Registre de production : Le registre de production permet de suivre les températures, les retrounements, les arrosages et les dates de criblage.

> Comment sont revalorisées les boues ?

  • Valorisation sous NFU 44-095

Lorsque le compost répond aux critères de la NFU 44-095, il pourra être valorisé dans les différentes filières possibles (agriculture, revégétalisation, espaces verts, pépiniéristes ou jardineries, travaux d’aménagement routiers). Cette norme permet aux composts de sortir de la classe des déchets et d’accéder au statut de produit en tant qu’amendement organique. Chaque sortie de lot sera accompagnée d’une fiche produit.

  • Valorisation agricole avec plan d’épandage

Lorsque la conformité analytique du compost est confirmée par rapport à l’arrêté du 8 janvier 1998, le compost produit pourra alors être valorisé via le plan d’épandage de la plate forme de compostage (Plan d’épandage GES n°8780 Juin 2007).

  • Élimination en filière alternative

Lorsque le compost produit ne répondra pas aux critères requis pour sa valorisation sous la NFU 44-095 et sous l’arrêté du 08 Janvier 98, il sera éliminé par le producteur du déchet traité. Une recherche du lot de boues incriminé est mise en place grâce à l’échantillothèque. Lorsque le lot est reconnu, cela permet d’informer le producteur des boues afin qu’il puisse prendre les décisions nécessaires pour l’élimination. Si toutefois l’origine de la pollution n’arrive pas à être démontrée, Natura Verde Meuse éliminera à sa charge le lot pollué en CSDU.

À ce jour, tous les lots de compost produits par Natura Verde Meuse ont été conformes à la norme NFU 44-095.

PRÉVENTION ET TRAITEMENT DES POLLUTIONS

> Quelles mesures pour l’eau ?

Les effluents liquides sont dirigés, via les pentes de la plateforme, vers un bassin étanche (géomembrane). Les aménagements concourent à éviter toutes fuites hors du site. Les eaux du bassin sont analysées une fois par an. Ces eaux sont utilisées pour l’arrosage des andains ou via le plan d’épandage (conformité des jus vis-à-vis de l’arrêté du 8 janvier 1998).

> Quelles mesures pour le bruit ?

Les nuisances sonores sont liées au trafic des véhicules d’apport de déchets et à l’utilisation d’engins sur le site. Le fonctionnement des engins est soumis à la législation sur le bruit. Tous les matériels utilisés répondent aux normes en vigueur. À l’intérieur du site, les vitesses sont limitées, permettant d’assurer la sécurité mais aussi de limiter les bruits émis par les véhicules. L’habitation la plus proche se situe à 1 km ce qui permet de ne perturber aucunement le voisinage. De plus la plate forme est enterrée pour une majeure partie de sa surface, et un merlon végétalisé a été réalisé afin de créer un écran protecteur phonique.

> Quelles mesures pour l’air ?

Natura Verde Meuse pré-mélange immédiatement les entrants dès leur arrivée. Les retournements en phase de fermentation se font de façon régulière et rapprochée. Tout est fait afin d’éviter la fermentation anaérobie des boues et limiter ainsi les odeurs. À ce jour, le process étant parfaitement sous contrôle et maîtrisé, aucune nuisance ni fait marquant ne sont à mentionner.

NOS AGRÉMENTS

CONTACTEZ-NOUS

Natura Verde Meuse est à votre disposition pour toute demande.